L’Ironman de Nice 2019 et l’épreuve de la canicule

Si vous aimez cet article, partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

huile d'arnica

Le Dimanche 30 Juin dernier, sur la ligne de départ du mythique Ironman de Nice les coureurs s’apprêtaient à vivre un triathlon différent de tous les autres.

Cette année, une épreuve supplémentaire venait s’ajouter : la canicule !

En effet, pour cette édition 2019, le soleil était plus que de la partie et les températures étaient déjà très hautes à la levée du jour. Avec une pollution de l’air accrue, les conditions allaient être très dures pour les triathlètes, et c’est pour cette raison que les organisateurs ont pris la décision d’alléger le parcours cette année. Sans cette mesure nécessaire, l’évènement si emblématique de la ville de Nice n’aurait pas pu avoir lieu. Ce parcours réduit allait donc permettre aux 2900 coureurs de pouvoir terminer leur circuit en réduisant les risques liés aux fortes chaleurs.

Le programme a donc été revu comme suit :

– 3,8 kilomètres de nage (la seule épreuve pour laquelle la distance n’a pas été modifiée)

– 152 kilomètres de vélo au lieu des 180 kms prévus initialement avec la suppression de passages relativement complexes comme la montée de la Condamine comprenant des dénivelés de 15%.

– 30 km de course à pied le long de la célèbre Promenade des Anglais au lieu des 42 kms habituels (trois boucles au lieu des quatre prévues).

huile d'arnica

Malgré les conditions extrêmes de la course cette année, les sportifs ont pu passer la ligne d’arrivée fatigués mais heureux d’avoir affrontés ce dur parcours, une belle preuve de courage pour des athlètes au corps et au mental d’acier.

La ligne d’arrivée franchie, les triathlètes ont pu laisser éclater leur joie et souffler un bon coup. Pour les aider à se relaxer, pas moins d’une soixantaine d’étudiants en kinésithérapie les attendaient pour une séance de massage du corps bienfaisante. Le massage réalisé par ces professionnels est un élément important qui permet de détendre le corps après un effort physique aussi important, qu’il ne faut pas négliger. Pour les accompagner dans leur massage, les étudiants kinésithérapeutes avaient à leur disposition deux soins de la gamme PhytoMédica.

L’ huile d’arnica fut bien entendu le soin de prédilection du stand de récupération sur cet Ironman. En effet, l’ huile de massage arnica est un soin totalement dédié à la récupération sportive. Les bénévoles ont pu notamment employer cette huile pour un massage des jambes bienfaisant après tant d’efforts de la part des sportifs. Composée de macérât d’Arnica Montana et de diverses huiles végétales, cette huile d’arnica possède une vertu apaisante permettant de réaliser un soin relaxant. La texture agréable et douce de ce soin en fait également un bon allié pour la peau qui est nourrie et sublimée.

Second produit de massage à avoir été utilisé, il s’agit de l’ huile sèche Melon PhytoMédica. Ce soin nourrissant sans effet gras convient notamment bien à un massage des pieds. Les pieds des triathlètes étaient en effet très meurtris après de longues heures de course. Cette huile de massage et le savoir-faire des bénévoles kinésithérapeutes leur ont permis de retrouver confort et douceur.

Phytomédica est encore très fier d’avoir pu être le partenaire de ce bel évènement sportif et félicitent tous les sportifs, les bénévoles et les organisateurs de faire vivre chaque année cette course emblématique.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/18/d423113852/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Say Something