Recuperation sportive : l’Ironman de Nice 2018

Si vous aimez cet article, partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

recuperation sportive

Ils étaient 2000 participants l’an dernier, cette année le nombre de triathlètes présents sur la ligne de départ de l’Ironman de Nice s’est envolé à 2600 !

L’épreuve de l’Ironman la plus mythique de France ne cesse de compter de plus en plus de participants qui rêvent de vivre cette aventure riche en émotion.

Retour sur ce triathlon qui s’est déroulé Dimanche dernier dans la jolie ville de Nice.

Qui dit 2600 participants dit aussi organisation colossale pour cet événement Niçois ! Cette pour cette raison que cette année l’on pouvait compter 60 étudiants kinésithérapeutes et ostéopathes présents au sein du stand de récupération de l’évènement. Ce stand de recuperation sportive est d’une importance capitale afin d’aider les triathlètes à se détendre à l’aide de massage du corps adapté aux besoins de chacun.

En effet, cette recuperation sportive est plus que nécessaire après le parcours que réserve le célèbre triathlon de l’Ironman. Pour celui de Nice, il s’agit de parcourir 3,8 kms de nage, suivi de 180 kms de vélo pour terminer par 42,195 kms de course à pieds, un véritable programme infernal même pour des sportifs aguerris.

Pour prendre soin des coureurs à leur arrivée, les 60 étudiants kinésithérapeutes ont pratiqué un massage sportif adaptés à la recuperation physique. Pour améliorer les effets de leur massage, les bénévoles ont employé les produits de massage de la gamme PhytoMédica.

Cette année, deux soins ont été sélectionnés dans la gamme :

– L’ huile de massage à l’Arnica. Cette huile qui peut être également utilisée en préparation sportive , à surtout servi Dimanche dernier à la récupération sportive des coureurs. L’ huile arnica est en effet efficace pour la détente et la relaxation des membres. Avec 100% du total de ses ingrédients d’origine naturelle, ce soin de massage permet de réaliser un massage modéré et de travailler avec précision. En plus du macérât d’Arnica Montana Bio contenu dans ce soin, on retrouve également de l’ huile végétale de Sésame, du Pépin de Raisin Bio ou encore du Jojoba Bio qui vont permettre d’adoucir la peau, de la nourrir et de lui redonner toute sa vitalité, un véritable cocktail de bienfaits pour nos sportifs !

– Le second soin avec lequel les bénévoles ont pu masser les sportifs n’est autre que l’ huile sèche Melon Phytomedica. Composée de Melon du Kalahari, de Noyaux d’Abricot Bio et de Noisette Bio, cette huile sèche corps est bénéfique pour un massage doux et délicat, idéal après l’effort physique qu’ont dû réaliser les triathlètes. Elle convient très bien aux peaux sèches qu’elle nourrit efficacement. Cette huile à la texture sèche permet également de ne pas laisser de sensation de gras sur la peau, afin de ne pas incommoder les sportifs.

Cette huile peut être utilisée sur l’ensemble du corps et peut donc également convenir à un massage des pieds , très bénéfique après une activité sportive.

Côté palmarès, cette année nous retrouvons en pole position le Belge Frederik Van Lierde (08:25:22) pour les hommes et l’anglaise Corinne Abraham (09:11:39). Les français n’auront pas démérités sur cette Ironman de Nice puisque l’on retrouve à la seconde place pour les hommes Antony Costes (08:35:42) et Manon Genet (09:32:34) en troisième position chez les femmes.

Phytomédica tient encore une fois à remercier tous les bénévoles pour leur travail exemplaire et félicite tous les sportifs pour leur exploit !

recuperation sportive

Say Something