Quel massage après le sport ? L’exemple de l’Ironman d’Aix-en-Provence

Si vous aimez cet article, partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

massage après le sport

Cataclysmique ! C’est le mot qui désigne le mieux l’Half Ironman d’Aix-en-Provence 2018 !

Retour dans cet article sur cette course particulièrement ardue cette année ainsi que sur le travail des kinésithérapeutes bénévoles présents.

Sur le papier, cette course avait d’un Half Ironman classique, comme on le voit tous les ans sur Aix-en-Provence : un début d’épreuve de 1,9 kilomètres de natation au lac de Peyrolles, suivi de 90 kilomètres de vélo à parcourir au sein du Pays d’Aix pour enfin terminer par un marathon en plein cœur du centre-ville.

Si bien souvent le beau temps est de mise en cette saison, il n’en a pas été de même cette année.

Dimanche matin, sur la ligne de départ de la première épreuve, c’est le froid, la pluie et la grêle qui les attendaient les triathlètes. Et ces conditions météorologiques ont eu raison de bien de ces sportifs pourtant aguerris : au total, sur 2400 participants, 900 d’entre eux ont dû déclarer forfait ! On a également répertorié plus de 1000 cas d’hypothermies sur cette épreuve.

Au final, c’est environ 1500 triathlètes qui ont réussi à passer la ligne d’arrivée sous une pluie battante.

A l’arrivée, les bénévoles de l’organisation et les kinésithérapeutes bénévoles ont été très sollicités par les sportifs éreintés.

Avant l’évènement, les bénévoles kinésithérapeutes ont pu suivre une formation sur le massage sportif et notamment sur les techniques de thérapie manuelle à visée de récupération, afin de pouvoir réceptionner aux mieux les sportifs.

À l’aide des soins de phytothérapie PhytoMédica, les bénévoles ont pratiqué différents types de massages en fonction des divers besoins des triathlètes.

Avec le gel réfrigérant Arnicadol, les kinésithérapeutes ont pu pratiquer un soin de massage localisé. Ce gel froid permet effectivement d’offrir une sensation de bien-être rapide et intense.

Pour réchauffer les sportifs frigorifiés après la course, les kinés ont également utilisés deux soins de massage chauffants :

– l’huile sèche Camphrée. Riche en Camphre Naturel, cette huile de massage relaxe les membres fatigués, idéal pour un massage des jambes

– le gel chauffant et apaisant Tigridol. Ce gel sport est tout à fait adapté à la récupération physique grâce à sa formule à base de de Camphre naturel, de Girofle, de Menthol naturel, et de Cannelle. Il détend et favorise la remise en forme physique.

Les pieds des sportifs ont aussi beaucoup soufferts durant la course. Pour y remédier, les bénévoles kinés ont employé l’Huile Sèche Tonus Pieds. Ce soin dédié au massage des pieds est efficace pour apporter confort et fraîcheur aux pieds échauffés par le frottement répété des chaussures.

Toujours pour diversifier au plus les soins effectués, les bénévoles ont également utilisé de l’huile fluide d’Arnica. Cette huile qui a été conçue pour la préparation et la récupération physique permet un massage du corps délassant et relaxant. La composition végétale de cette huile permet également d’assouplir la peau et d’apaiser l’esprit avec ses effluves de Citron, Bergamote, Basilic et Lavandin.

En conclusion, l’Half Ironman Aixois de cette année aura été bien mouvementé !

Les Laboratoires Phytomédica félicitent tous les sportifs courageux ainsi que tous les bénévoles présents sur l’organisation.

Say Something