gel sport

Echauffement sportif : 3 conseils pour une préparation physique au top !

Si vous aimez cet article, partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

 

Pratiquer une activité sportive est important pour maintenir une bonne santé et entretenir son corps. En 2015, selon le Ministère des Sports, 43% des français pratiquaient au moins une activité sportive de façon intense. Les principales motivations pour les français de faire du sport sont claires : être bien dans sa peau et préserver sa santé.

Quel que soit le sport pratiqué (football, jogging, fitness …), il est primordial d’effectuer un échauffement sportif avant de faire travailler vos muscles et l’ensemble de votre corps plus intensément.

Les bonnes raisons de s’échauffer

Pourquoi s’échauffer avant une activité physique est-il important ? Si on débute le sport à froid, tous les membres de notre corps sont encore au repos (cœur, muscles, poumons…) et les risques de blessure sont bien plus élevés. En effet, les muscles et les tendons ont besoin de monter en température pour ne pas être blessés. En s’échauffant, la température du corps monte et favorise ainsi l’élasticité des tendons permettant ainsi d’effectuer des mouvements de plus grande amplitude. C’est aussi plus de souplesse pour les muscles qui sont donc plus aptes à développer des efforts plus importants. Mais pour être efficace, l’échauffement doit être bien effectué : il est donc important que celui-ci soit progressif et adapté à la séance de sport qui s’en suivra.

Autre avantage de l’ échauffement sportif, le fait de monter en température va permettre la dilatation des vaisseaux sanguins qui vont ainsi pouvoir transporter l’oxygène plus facilement vers les muscles.

Outre le fait de préparer le corps à l’effort, l’échauffement permet aussi une bonne préparation mentale afin de conditionner l’esprit à dépasser ses limites pour atteindre ses objectifs fixés. Dans la même logique, l’ échauffement sportif permet de se motiver, les premières minutes d’effort étant les plus dures à effectuer, il permet de passer ce cap en douceur !

De même, au niveau cérébral, l’ échauffement sportif permet de mettre le système nerveux en éveil et de ce fait de réduire les risques de chutes et des faux mouvements durant la séance.

Les conseils à suivre

Bien entendu, il existe de très nombreuses astuces pour préparer au mieux son corps à l’effort et qui peuvent être adaptées en fonction du sport pratiqué.

Phytomédica vous livre 3 conseils pour optimiser votre séance de sport, suivez le guide !

  1. Un soin de massage pour booster ses membres

Saviez-vous qu’un produit de massage pouvait réellement vous aider à optimiser votre échauffement ?

C’est effectivement le cas et cela pour deux raisons : les actifs présents dans des soins adaptés sont idéals pour préparer les membres à l’effort grâce à l’action dynamisante et la sensation apaisante qu’ils apportent. D’autre part, le fait de frictionner sur votre peau le soin corps choisi a une action très stimulante pour les muscles qui commencent ainsi à être sollicités.

Phytomédica s’est toujours impliqué pour proposer aux sportifs les meilleurs soins de massage leur permettant soit de préparer, soit de récupérer après une activité physique.

Parmi les produits de massage qui sont adaptés à l’accompagnement de l’ échauffement sportif, on retrouve les soins Phytomédica suivants :

– L’Huile Fluide d’Arnica : A base d’ huile végétale Arnica mais aussi de Sésame bio, de pépin de Raisin bio et de Jojoba bio, cette huile de massage est la meilleure alliée des sportifs ! En effet, cette huile de massage arnica peut être utilisée avant mais également après une activité sportive. A la différence d’une huile sèche cette huile possède une texture fluide parfaitement adaptée à un massage modéré, juste de quoi parfaitement stimuler et/ou détendre les membres ! Avant l’activité physique, cette huile de massage offre un effet chauffant agréable qui prépare les membres à l’effort. Après une séance de sport, elle favorise l’assouplissement et la récupération.

– Crème Gel Biosprinter : Cette crème de massage peut être utilisée autant par les sportifs de haut niveau que par les sportifs occasionnels. Son effet très chauffant est dû à sa composition faite en partie de Camphre Naturel, Girofle et Piment. Ce gel sport possède ainsi des propriétés relaxantes très bénéfiques pour la mise en condition physique. Ce soin idéal pour un massage jambes ou des bras a aussi des qualités tonifiantes grâce à la Reine des Près et au Clou de Girofle qu’il contient.

– Gel Apaisant Tigridol : Avec ce gel chauffant composé principalement de Camphre naturel, de Girofle, de Menthol naturel, de Cajeput et de Cannelle, la sensation de bien-être immédiate est garantie ! Sa formule fondante à pénétration rapide permet un massage relaxant court et précis, idéal pour cibler une zone précise du corps.

– Gel Calmant Arpagel : Ce gel de massage est tout à fait adapté aux sportifs. Sa formule à base d’huiles essentielles de Katafray, de Genièvre, de Girofle et de Prèle des Champs Bio. Ce gel offre un massage du corps très agréable et permet notamment de procurer une sensation de bien-être en insistant sur une application sur les coudes, les genoux et les chevilles.

  1. Le carburant alimentaire

Pour pouvoir fournir des efforts, le corps a besoin comme n’importe quelle machine, de carburant afin de bien fonctionner. Et cela est d’autant plus vrai avant une séance de sport où le corps a besoin d’effectuer d’importants efforts. C’est donc là une étape très importante de l’échauffement sportif car une nutrition pré entrainement adaptée vous permettra de disposer d’énergie suffisante tout au long de votre séance.

Tout d’abord, il est bon de savoir que plus le repas avant entrainement est pris à l’avance, plus celui-ci doit être complet. A l’inverse, si l’encas est pris dans un laps de temps proche de la séance, celui-ci devra alors être principalement riche en apport de glucides complexes et en protéine et pauvre en sucre ajouté et en matière grasse, cette dernière étant longue à digérer ce qui tend à réduire les performances.

On recommande donc de consommer des aliments les plus digestes possible. Les produits laitiers, les céréales et les fruits constituent alors une source intéressante de nutriments dont le corps aura besoin. Exemple d’aliments bénéfiques : banane, fruits secs, pâtes, barre de céréales, riz …

Autre élément important : l’hydratation. En effet, il est primordial de bien s’hydrater durant sa séance de sport mais il est également recommandé de boire de l’eau avant. En effet, nous perdons en général 1 litre d’eau par heure de sport, d’où l’importance de commencer sa séance en étant bien hydraté. On préconise généralement de boire environ 500 ml d’eau deux heures avant la séance, puis encore 250 ml 1 heure avant.

  1. Des mouvements adaptés

Échauffer son corps en effectuant des mouvements précis, oui mais lesquels ?

Un des premiers conseils à adopter est d’adapter votre entrainement à l’activité que vous allez pratiquer. Par exemple, si vous prévoyez de muscler vos biceps, l’échauffement devra être principalement ciblé sur vos bras. Mais l’échauffement doit également prendre en compte d’autres paramètres tel que l’âge, le moment de la journée, l’intensité du sport pratiqué ou encore les températures extérieures.

On conseille généralement de pratiquer un échauffement sportif entre 10 et 30 min en fonction de l’intensité de la séance qui suivra. Il est également recommandé d’insister un peu plus sur l’échauffement lorsque les températures sont basses, afin d’aider votre corps à compenser les degrés manquants. Dans la même logique, le fait de garder sur soi une veste légère pendant l’entrainement peut aider votre corps à monter en température.

Il est important de bien respecter votre temps idéal d’échauffement sportif, car un échauffement trop court ne permettra pas à votre corps de fournir correctement l’effort qui s’en suivra, et un échauffement trop long fera diminuer l’énergie stockée dans votre corps destinée à votre séance.

Côté mouvement, des étirements dynamiques sont une bonne alternative pour optimiser vos performances (contrairement aux étirements statiques). L’idée ici est, comme nous l’avons vu, de favoriser l’échauffement de la zone du corps qui sera par la suite la plus sollicitée. Pour exemple, un balancement des bras et une rotation des épaules sont tout à fait adaptées à un échauffement sportif avant une séance de musculation des bras.

Et vous, quels sont vos conseils pour optimiser votre échauffement sportif ?

Racontez-nous vos astuces en commentaire !

Les informations présentes dans cet article sont données à titre informatif, et ne représentent en aucun cas une information médicale.

Say Something